fbpx
Sélectionner une page

Je repars à l’Aventure !

Voilà 3 ans que je ne suis pas partie en Trek, faire du bivouac en pleine nature et ça commence à me manquer.

Alors c’est décidé, après le confinement je repars !

 Moi qui regarde par la fenêtre en attendant de partir en bivouac!

Pourquoi je RE-part faire du bivouac ?

Je vais donc te raconter mon histoire, là où tout à commencer !

Depuis ma plus tendre enfance, je pars à l’aventure, d’abord en randonnée avec mes parents (que je salue au passage ! ), puis j’ai eu l’âge de me débrouiller tout seul, alors j’ai faits des sports de plein air, comme le VTT, la Randonnée ou encore le Ski.

Sauf que quand on est piqué par ce qui nous passionne, on en veut toujours plus ! Alors en 2015 je décide de franchir le pas ! Avec mes économies de l’époque je m’achète un sac de 60 litres, une tente, un sac de couchage, un réchaud et deux ou trois équipements pour pouvoir partir en autonomie. Mon objectif la mer ! Je tape donc sur Google maps « Menton », clique sur itinéraire piéton et j’imprime ! Me voilà fin prêt à partir ! Je réalise donc Saint-Jean-de-Maurienne => Menton à pied sur les pistes du GR5, en traversant le Parc National des Écrins et le Parc National du Mercantour.

On ne discutera pas de mon itinéraire plus que hasardeux, et la non préparation physique pour accomplir cet exploit !

Tout ce qui comptait à l’époque, c’était de voir la mer, ET JE L’AI VU !

Durant ces 15 jours à marcher, avec les paysages magnifiques qui défiles, se retrouver seul face à la nature sous sa tente, le soir, en bivouac. QUEL BONHEUR !

J’ai donc l’année suivante réalisé le tour de l’Ile de Majorque et l’année encore d’après la West Highland Way en Ecosse ! C’est d’ailleurs là que j’ai explosé le compteur de piqûres de moustiques !

Puis la Vie a fait que j’ai déménagé à Manchester, puis à Edinburgh…

Pourquoi Maintenant ?

Aujourd’hui je suis installé sur Edinburgh et avec le confinement du COVID – 19, que personnellement je vois comme une bénédiction (toutes mes condoléances aux personnes ayant perdu des proches), cela m’a permis de me rendre compte, non seulement que les grands espaces me manquent, mais que je veux sortir du Boulot – Dodo tout en réalisant le rêve de mon patron.

Je profite donc de cette période de calme pour créer ma nouvelle activité, sur-mesure et vivre une grosse partie de l’année sous la tente. La télévision ne va pas me manquer!

Découvre ici pourquoi!

Quels sont mes projets ?

Comme je vous l’ai dit plus haut, je veux réaliser mes rêves, ceux de pouvoir voyager à temps plein et être au plus près de la nature. Étant donné que la spiritualité représente un domaine conséquent de ma vie, j’ai donc réfléchi à comment je peux allier le tout et en vivre. La réponse est apparue quand on s’y attend le moins, au détour d’une conversation sur Skype.

Je vais donc créer les « Bivouaites », (ce terme me fera toujours rire !) oui, c’est un nom que j’ai inventé et alors ! ? C’est un mélange entre Bivouac et retraites spirituelles.

Imaginez-vous, être en groupe de 5 à 10 personnes, seuls, au milieu de la nature, à vivre ces expériences uniques, coupés du monde extérieur, autour d’un feu de camp… Rien que de l’imaginer, j’ai les poils qui s’irrissent !

Je vais donc dans un premier temps, partir en repérage dans l’Ecosse sauvage, afin de pouvoir proposer les meilleurs parcours, avec un côté artisanat-touristique. Quoi de plus beau que d’aller déguster le whisky d’une distillerie artisanal du Fin-Fond de l’Ecosse ?!

Mon but, c’est de vous proposer différentes options, entre la retraite complète ou l’on ne croise personne et l’on vit uniquement dans le Bivouac, ou ajouter une dimension Artisanat-touristique comme mentionné plus haut.

 

Dites -moi en commentaire, si cela vous intéresserait je me ferais un plaisir de vous lire et d’échanger !

Et n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter recevoir les dernières nouvelles !