fbpx
Sélectionner une page

Les treks et Grandes randonnées ou encore les bivouacs mettent à rude épreuve notre dos et nos jambes à cause du poids de l’équipement que l’on emporte. Bien que notre sélection soit déjà passée par le filtre « légèreté », cela ne nous empêche pas d’avoir un sac de 10, 15, 20 kilos ou voire plus pour les plus robustes d’entre nous. D’où l’importance d’avoir un bon sac à dos robuste qui répartit la charge correctement sur tout le dos et les hanches.

Pour cela, je vais donc vous parler du sac à dos Osprey Atmos 65 AG, dont j’ai fait l’acquisition.

Présentation du sac à dos Osprey Atmos 65AG

N’étant pas sponsorisé par Osprey pour réaliser cette revue, je suis donc libre de donner mon avis positif comme négatif. Je précise également que cet avis est réalisé deux semaines après l’avoir reçu. Je ferai donc une revu dans 6 mois, pour voir comment il a évolué.

 

Les points positifs:

On ne présente plus la marque Osprey qui est un peu la rolls des sacs. Que ce soit au niveau des sacs de villes, sacs de randonnées ou les sacs de treks, ils sont réputés pour être robustes. Et ça se ressent dès les premières prises en main par la qualité du tissu, des fermetures éclaires et des sangles.

Le portage

Pour ce qui est du sac Atmos 65AG, je suis très surpris par la qualité des bretelles qui en plus d’être réglable dans le dos, sont rembourrées de mousse au niveau des épaules ce qui permet un meilleur confort lorsque le sac est lourdement chargé.

On remarquera aussi sa trame filée dans le dos. Cela à deux avantages majeurs, celui d’aérer votre dos, lors de l’effort et le second d’épousé celui-ci pour une meilleure répartition des charges. Le filet descend jusqu’au niveau des maintiens de hanches, ce qui donne la sensation de faire qu’un avec le sac à dos. De plus, les maintiens de hanches sont larges, ils remplissent donc leur job à la perfection puisqu’en reprenant 80% du poids du sac à dos, on ne ressent pas la sensation de poinçonnement sur les hanches et de surcharges sur le bas du dos.

Pour finir avec ce dos filé, je souhaite mettre l’accent sur l’anti-gravité du sac. Il possède 2 ressorts, qui permettent d’amortir le choc à chaque pas et par conséquent son poids. Rien de plus désagréable qu’un sac qui tape dans les reins à longueur de journée.

Les rangements

D’une contenance de 65 litres, il est le sac idéal pour partir 1 semaine en bivouac. De nombreux rangements son prévu de partout, sur le dessus avec sa casquette détachable qui abrite également sa couverture contre la pluie. Sur le devant avec ces poches en maille élastique ou encore sur les côtés avec ces nombreuses fermetures éclaires.

On retrouve à l’intérieur 2 compartiments ainsi que la possibilité d’y glisser une poche à eau. La casquette est détachable et laisse donc la place à une autre capuche très discrète qui permet de fermer le sac avec les clips prévu pour la casquette.

 

 

Les points négatifs:

Pour être honnête, pour le moment je n’ai trouvé que deux points dont 1 histoire de chipoter parce qu’on aime bien ça ! ?

Pour moi son inconvénient majeur est qu’il n’y a pas d’accès de la grande poche sur l’avant du sac. Tout ce fait par le dessus. Attention donc à bien faire ranger son sac et ne pas oublier son k-way au milieu des affaires. 

Et son poids… Il est donné pour 2,2 kilos, j’avoue avoir été surpris lorsque je l’ai soupesé. Mais ce n’est qu’un petit détail car une fois sur le dos, il se fait vite oublier. 

En résumé:

Pour résumé on retiendra que c’est un sac robuste, confortable et de grande capacité, malgré l’accès de la poche principale qui se fait uniquement par le dessus. 

J’ai aimé :

– Son dos filé

– Ces amortisseurs « Anti-Gravité »

– Ces réglages dans tout les sens

– Ca grande capacité de rangement

– Sa casquette détachable

Je n’ai pas aimé :

– Aucun accès pas l’avant du sac

Tu as envie de t’équiper de ce sac à dos ? 

Je te partage le lien Amazon juste ici: https://amzn.to/2VFLgdK